La maison Sanki à Boulogne

Suite un déplacement un peu inattendu du côté de Boulogne-Billancourt — un besoin de convoyer mon ainée au spectacle d’une de ses copines de classe — je suis retourné dans un des meilleurs restaurants japonais de la région parisienne d’où l’occasion de ce nouveau billet :)

Résumé

Lieu : 38, avenue Edouard Vaillant
Téléphone : +33 (0)1 46 08 38 38
Site web : http://restaurant.sanki.free.fr/

Ouvert tous les jours sauf dimanche midi et lundi — 12h00 à 14h30 et 19h00 à 21h45

Type : Cuisine japonaise de qualité, carte très bien fournie.
Prix : compter un minimum de 40-50 €/personne voire beaucoup plus.
Note : 4/5 à cause des prix

Le cadre

C’est là encore un tout petit restaurant, coincé entre un café et un petit restaurant, proche d’un sino-japonais à moins de 50 m, tout proche de la porte de Saint-Cloud. Peu de places donc, environ 3-4 tables de 4 et bien évidemment le comptoir où on doit pouvoir tenir à 8-10 max.

Sanki

Il est facile de ne pas le voir mais ce serait rater une excellente occasion :) Je conseille de réserver sauf peut-être en semaine le soir (mais je me suis déjà fait gentiment refouler, faute de place). Là, peu de monde et donc place au comptoir !

Il est bien connu des riverains et jouit d’une excellente réputation, tout à fait méritée.

Les serveuses sont toujours sympathique et le chef toujours aussi taciturne, difficile de lui arracher un sourire.

La cuisine

Celles et ceux d’entre vous qui ont lu mes billets précédents connaissent mon amour du poisson cru à la japonaise et surtout mon envie irrésistible de toro, cette partie grasse du thon — appelé aussi ventrèche en français.

Sanki est l’un des restaurant de sushi qui ont à peu près tout le temps du toro. La qualité peut varier mais il n’est jamais arrivé de ne pas en avoir.

Une des particularités de Sanki est d’avoir une carte assez étendue, toujours sur une base de poissons mais avec plus de choix que les sushi-bar classiques comme des poissons cuits, un tartare de thon rouge, de la liche, etc. Je ferai une photo du menu une prochaine fois, promis.

On peut voir sur le site le menu — de saison : Carte

J’en ai donc profité pour prendre mon menu préféré, un assortiment de sushi et en plus, une paire de toro. Le tout précédé… de toro haché à la ciboulette (on ne se refait pas).

Toro haché

(la quantité n’est pas énorme mais je l’avais déjà entamé lors de la photo)

Le toro ainsi que tous les autres poissons ici sont vraiment d’excellente qualité et fraîcheur. L’association toro — ciboulette est un bonheur.

L’assiette de sushi est la « standard » avec 8 pièces et 3 makis (de thon cette fois-ci). La version « de luxe » le soir a un sushi et 3 makis en plus. Là, il y a aussi un maki de petits œufs (lumpe ?), je ne suis pas très fan, j’avoue.

Plateau

On y trouve (dans l’ordre de la première ligne sur la photo) :

  • thon rouge (maguro)
  • saumon (shiake)
  • dorade

ainsi que, sur la deuxième ligne :

  • maquereau (saba)
  • les œufs
  • les 3 makis de thon rouge

et enfin, comme brillante conclusion, la paire de toro :

Sushi toro

Je sais que d’après certains amateurs, le toro n’est pas le summum des poissons et que certains ont plus de goût, etc. mais pour moi, il reste un de mes poissons préférés 1

Conclusion

Le seul point noir de cet excellent restaurant reste le prix : les planches d’assortiment de sushi & sashimi sont à 20 € mimimum et la plupart des autres plats dans ces prix là aussi. À la carte, il faut compter entre 4 et 5 € par sushi et non pas par paire comme dans beaucoup d’autres établissements. Ceci explique la note que je lui mets…

J’y reviens toujours avec plaisir ceci dit et je le conseille surtout si vous habitez pas loin. On ne peut pas — moi le premier — aller à Montparnasse tout le temps :)

Vous ne serez pas déçus en tout cas.

Notes

  1. C’est même devenu la question rituelle dans mon restaurant favori — Toritcho — et parfois, je n’ai même plus besoin de la poser, le chef me disant de lui-même « Pas cette fois-ci » ou « Uniquement en maki. ».

Comments

Comments