La Maison Kaiseki Sushi - Paris

Fort de la recommandation de Farzad qui apprécie beaucoup les vrais restaurants de sushi, je suis allé goûter à la cuisine « créative » du chef Hisayuki Takeuchi à la Maison Kaiseki.

Résumé

Lieu : 8 rue André Lefebvre à Paris, 15e, sur la rue Balard. Twitter : @MaisonKaiseki

Type : Cuisine japonaise créative
Prix : compter un minimum de 75-90 €/personne
Note : 4.5/5

Le resto

À l’aise dans une rue piétonne en marge de la rue Balard, le lieu permet en été de profiter de la terrasse et d’accueillir plus de clients, le resto lui-même n’étant pas très grand. Excellent accueil par ailleurs. Un soir d’été comme celui-ci, on entend plus des enfants jouer dans la rue que les voitures passant à côté dans la rue Balard.

La cuisine

Les menus du soir sont à base de plateaux, commençant à 55 € puis 75 € et plus. Bonne explication sur le contenu par le serveur, je prends le premier, avec 8 makis, 7 nigiri et une sorte de feuilleté à base d’œufs de saumon (?) et d’algues :

Plat principal

Ô joie ô bonheur, il y a du toro à la carte et je vais en avoir dans le plateau (en haut, légèrement à gauche, à côté du thon maguro). Il faut dire que le toro est mon pêché mignon, l’ayant découvert dans un autre resto dont je parlerai plus tard).

Les saveurs sont très mélangées, assez différentes des sushis habituels, c’est très joli et très bon. Il y a saumon (sake), thon rouge (maguro, thon gras (toro), seiche (ika), maquereau (saba) et chinchart (aji). Les makis sont encore plus créatifs, je ne saurais décrire tout ce qu’il y avait :)

Prendre un dessert n’est pas raisonnable vu les prix mais allez, c’est la première fois, je me lance, confiant là encore dans la créativité du chef. Je ne suis pas déçu.

Voici le résultat, très particulier dans la proximité d’une tarte à pommes finement coupées, d’une madeleine avec une sauce dont j’ai oublié la composition, d’une crème chocolat - macha et dune glace au thé vert et meringue.

Dessert

C’est délicieux le tout arrosé d’un thé boisé (à base de branches et non pas de feuilles si j’ai bien compris).

À la fin, suite à un de mes tweets disant venir manger, la gérante (qui s’occupe également de la partie réseaux sociaux) est venu dire bonsoir et m’a même offert un digestif, délicieux.

Conclusion

Un excellent restaurant avec un accueil chaleureux et une cuisine excellente dont le seul défaut restera le prix… Un peu dommage que le site du restaurant et le blog du chef ne soient pas mis à jour plus souvent mais je le préfère à la cuisine :)

Comments

Comments